Entrez dans l’univers des plus grandes cheffes de cuisine françaises à travers leurs plus belles créations

Si leur succès médiatique est grandissant, le travail des femmes qui dirigent de grandes cuisines en France reste méconnu. Découvrez certaines de leurs plus belles assiettes !

Si l’on parle depuis une dizaine d’années de « la revanche des femmes cheffes » en cuisine, le chemin semble être long pour ces femmes qui s’imposent tant bien que mal en cuisine. À titre d’exemple, sur les plus de 620 restaurants étoilés en France, seule une dizaine de femmes cheffes. Pourtant, elles sont de plus en plus nombreuses en école de formation et en cuisine et ont forgé et forgent encore l’identité culinaire française. Entrez dans l’univers des plus grandes cheffes de cuisine françaises à travers certaines de leurs plus belles créations.

L’omelette d’Anne Boutiaut, la Mère Poulard


Si sa renommée s’est faite à la fin du XIXe siècle, son hôtel-restaurant reste encore aujourd’hui une référence culinaire et étape touristique indispensable pour les personnes de passage au Mont Saint-Michel. Sa spécialité, une omelette soufflée, légère et aérienne comme une meringue, dorée d’un côté et encore baveuse de l’autre. Une gourmandise garnie généreusement et qui se refait actuellement une jeunesse au Japon, une référence en matière de finesse.

La Poularde de Bresse Demi-Deuil d’Eugénie Brazier


Première femme à obtenir 3 étoiles au célèbre guide, Eugénie Brazier marquera la cuisine de son époque grâce la subtilité de ses goûts et les techniques mise au point par cette femme qui inspirera toute une génération de chefs, dont l’un de ses fameux élèves, Paul Bocuse. Celle qui inventera le concept du Bouchon Lyonnais laissera à jamais son empreinte avec l’une de ses plus belles créations, la volaille de Bresse demi-deuil, farcie à la truffe noire.

Pigeon, betterave, orange sanguine, Hélène Darroze


Hélène Darroze est l’une des plus grandes ambassadrices de la tradition culinaire française. Récompensée à plusieurs reprises à travers sa carrière, elle dirige plusieurs restaurants entre Paris et Londres. Sa cuisine est clairement inspirée par la tradition française, et plus particulièrement du terroir du Sud-Ouest. Cependant, sa modernité se sent aussi dans son ouverture vers les autres cultures, comme c’est le cas pour l’un de ses plats signatures, le Pigeon, betterave, orange sanguine et jus intense au molle, une sauce mexicaine au cacao et au piment.

Homard bleu rôti, carotte et bouillon au curry d’Anne-Sophie Pic


Anne-Sophie Pic est actuellement la seule cheffe 3 étoiles de France. Elle en cumule même 7 entre ses restaurants à Valence Paris et autour du monde. Sa vision de la cuisine s’exporte grâce à une certaine vision de l’excellence à la française, comme pour cette assiette fabuleuse de homard bleu rôti aux carottes, accompagné d’un bouillon au curry, de bigarades (des oranges amères) et de mélilot, une plante aromatique.

Saumon fumé, oignons et curry masala d’Adeline Grattard



Adeline Grattard est une cheffe à part dans la gastronomie française puisqu’elle a réussi à imposer son style unique, aux saveurs très asiatiques, auprès du public et de ses pairs. Étoilée au célèbre guide rouge, la cheffe n’a plus rien à prouver et son restaurant Yam’Tcha est devenu une référence à Paris. Vous pourrez peut-être y tester ce plat sublime et très végétal de saumon fumé accompagné d’oignons rôtis et d’une sauce au masala.

Lièvre à la royale, Amandine Chaignot



Passée par l’Hôtel Raphaël à Paris, le Rosewood à Londres, Amandine Chaignot est une des personnalités gastronomique les plus en vue dans le petit monde des chefs de palace et de grand hôtel. Son caractère bien trempé, on le retrouve dans ses assiettes où elle joue la carte de la tradition comme une rébellion. Derrière une élégance très moderniste, elle cache en réalité une passion tenace pour des concepts parfois remis en cause comme la chasse avec cette extraordinaire version revisitée du lièvre à la royale.

Par Badoit le Mardi 20 Mars 2018

Partager