Découvrez les 4 projets finalistes de la Bourse Badoit 2018 et salivez devant les concepts gourmands proposés !

Du poisson en mode burger gourmet, des tapas à la française, la cuisine scandinave et la brasserie nouvelle génération au programme de la 31e Bourse Badoit 2018 !

Depuis 30 ans, Badoit organise sa célèbre Bourse Badoit, un concours 100% Joyfood qui vise à aider des jeunes entrepreneurs à ouvrir leur restaurant proposant un concept innovant. Pour cela, Badoit tente de lever les barrières de l’entreprenariat en proposant un accompagnement complet à chaque étape clé du projet et un soutien financier au lauréat d’un projet ambitieux, censé représenter la cuisine et l’art de vivre de demain !  Sélectionnés par un jury de professionnels présidé par Thierry Marx et composé notamment de Hervé Cuisine et Adrien Descouls (demi-finaliste de Top Chef 2018), les projets retenus pour la finale mettent tous l’eau à la bouche !


Au programme, 4 concepts plus gourmands et innovants les uns que les autres qui seront présentés devant le jury en juin à Paris. Pour cette grande finale, ces entrepreneurs devront pitcher leurs projets, présenter les plats qu’ils comptent proposer sur  leur carte et surtout convaincre le jury que leur restaurant est le plus original. Vous pouvez vous aussi donner votre avis sur les finalistes en votant pour le concept le plus Joyfood sur le site officiel de la Bourse Badoit !

Parmi les finalistes,  Père & Fish, un concept autour du poisson et de la restauration rapide imaginé par quatre amis avec l’ambition de faire (re)découvrir le goût et la texture du poisson grâce à des burgers gourmets. Le tout en composant avec des produits de qualité et des poissons frais issus de la pêche durable. 


Crédits : Père & Fish

C’est l’art de vivre à la scandinave que nous propose Nørdic Smørrebrød. Ce projet de restaurant inspiré de la gastronomie et de la simplicité danoise proposera principalement des Smørrebrød, une tartine gastronomique de pain de seigle, venant du Danemark et pouvant se décliner à l’infini. Ce restaurant a pour ambition de devenir une vraie marque où les produits cuisinés seraient disponibles à l’achat dans la partie épicerie fine et boutique scandinave de leur restaurant. 

Crédits : Nørdic Smørrebrød

La gastronomie franco-française est à l’honneur avec Picotte, qui se voit comme la version hexagonale des tapas espagnoles. Leur carte proposerait donc des œufs à la coque avec de l’onglet de bœuf, des fricadelles, de la brandade nîmoise ou encore de la brioche aux pralines roses. L’occasion de découvrir la cuisine de nos régions et de nos terroirs, parfois oubliée ou méconnue du public. Chaque plat serait donc présenté aux clients avec l’histoire qui l’accompagne, ses origines et ses anecdotes croustillantes. Une réelle expérience culinaire proposée avec gourmandise, humour et légèreté !

Crédits : Picotte

Victor et Charly, c’est la brasserie 2.0 Ces deux jeunes passionnés ont pris le parti de revisiter les plats classiques de brasserie, avec des produits frais achetés en circuit court. En plus de déguster des plats 100% faits-maison à des prix plus accessibles, leurs futurs clients auront également la chance d’assister à la réalisation de leurs plats grâce à une cuisine ouverte sur la salle mais aussi de compter sur une équipe de serveurs jeunes et passionnés.

Crédits : Victor et Charly

Par Badoit le Lundi 25 Juin 2018

Partager