En poursuivant votre navigation sur ce site , en faisant défiler cette page, en cliquant sur tous ses éléments ou sur « ok », vous acceptez l'utilisation de cookies « Google Analytics » pour procéder à des mesures et des analyses statistiques sur la manière dont vous utilisez nos services afin de nous permettre de les améliorer. Vous pouvez obtenir plus d'informations ici.

Fondez pour les chocolats aux fruits, aromatisés mais garantis sans morceaux !

C’est une nouvelle mode dans le monde de la pâtisserie : des chocolats parfumés avec des fruits mais sans pour autant contenir de morceaux. Découvrez cette petite révolution sucrée !

Inité par l’un des plus grands producteurs de chocolat au monde et par un chocolatier artisanal, le chocolat de fruits ou « Tablettes de Fruits » font leur entrée en pâtisserie, un concept révolutionnaire qui en est encore à ses balbutiements.



Vous connaissez sûrement les tablettes de chocolat aux fruits qui contiennent de vrais morceaux, préparez-vous à une petite révolution d’ordre sucré. Loin d’être miraculeux, le principe est en réalité très simple : les fruits sont séchés, avant d’être réduits en poudre et intégrés au mélange de lait et de beurre de cacao, sans ajouter aucun colorant évidemment. Une méthode qui demande une très longue mise au point et qui ne dispose pas encore de statut légal, c'est pourquoi le terme de chocolat ne lui convient pas vraiment. Cependant, les avantages de cette méthode sont nombreux : n’étant pas cuits, les chocolats ont le goût du vrai fruit cru, contrairement à d’autres préparations sous forme de mousse par exemple, qui ont déjà un goût au mieux légèrement caramélisé, si ce n’est réellement un goût de confiture.

Les applications sont nombreuses, sans avoir besoin du vrai fruit, il devient possible de réaliser des ganaches fruitées. Le principe ne peut cependant s’appliquer à tous les fruits. Pour l’instant, il ne vous sera possible de trouver que des chocolats aux fraises, au citron ou au fruit de la passion mais d’autres parfums apparaîtront très prochainement et qui sait, une commercialisation à grande échelle !

Par Badoit le Lundi 13 Novembre 2017

Partager